DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vendredi sanglant en Irak, une centaine de morts


monde

Vendredi sanglant en Irak, une centaine de morts

Ce sont près de 80 personnes qui sont mortes en ce jour de prière, dans un déluge de feu, revendiqué par Al-Qaïda. A Bagdad, un camion piégé a complètement dévasté un quartier résidentiel du sud de la capitale, tuant au moins 6 personnes, dont une femme et deux enfants.

Les habitants ont été surpris au petit matin, au réveil. Les secours craignent de retrouver plus de victimes encore sous les décombres des immeubles qui se sont écroulés comme des châteaux de carte. On ne sait pas si les terroristes visaient l’hôtel tout proche fréquenté par des étrangers ou bien la prison qui fait scandale, dans laquelle des détenus ont été torturés. Mais le véritable carnage a eu lieu dans deux mosquées dans le nord-est de l’Irak. Au moins 73 morts et 85 blessés, deux kamikazes se sont fait sauter au milieu des fidèles, des kurdes chiites, nombreux en ce vendredi de prière.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Carnage en Irak