DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kosovo : négociations sur le statut final

Vous lisez:

Kosovo : négociations sur le statut final

Taille du texte Aa Aa

Quel avenir politique pour le Kosovo ? c’est le casse-tête que va tenter de résoudre l‘émissaire des Nations Unies, Martti Ahtisaari. L’ex-président finlandais est arrivé ce lundi à Pristina, pour le lancement officiel des négociations sur le futur statut du Kosovo. Des négociations qui s’annoncent particulièrement difficile tant le fossé est grand entre Serbes et Kosovars albanophones.6 ans après la guerre et les bombardements de l’Otan qui ont chassé les forces serbes, cette province du sud de la Serbie est toujours sous administration de l’Onu, un flou politique auquel, tous s’accordent à dire, qu’il est urgent de mettre fin

Mais la Serbie n’entend en aucune façon renoncer à sa souveraineté. C’est ce qu’a rappelé le Premier ministre, Vojislav Kostunica devant le Parlement. Il a exclu toute indépendance, prônant uniquement une large autonomie pour la province. De son côté, la majorité albanophone affirme que l’indépendance n’est pas négociable. Jeudi dernier, le Parlement du Kosovo a voté à l’unanimité une résolution en ce sens. Un texte soutenu par le président du Kosovo, Ibrahim Rugova, leader symbole de la résistance civile pour l’indépendance. Officiellement, aucune date limite n’est impartie pour faire aboutir ces négociations. Mais le temps presse car la fièvre monte, ces derniers mois le Kosovo a connu une recrudescence des violences visant l’Onu et la minorité serbe.