DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak: un assassinat de trop

Vous lisez:

Irak: un assassinat de trop

Taille du texte Aa Aa

Ce nouvel épisode de violence en Irak pourrait bien faire en sorte que chiites et sunnites ne se réconcilient jamais. Un chef tribal sunnite a été assassiné la nuit dernière à Bagdad avec quatre membres de sa famille. Les assaillants, une cinquantaine d’hommes portant l’uniforme de la Garde nationale, se sont introduits dans sa maison, puis l’ont tué avant de s’en prendre à ses trois fils et à son gendre.

Le parti islamique irakien, principale formation politique sunnite a accusé la Garde nationale d’avoir commis ces assassinats. Le ministère de la Défense a démenti soulignant qu’il était facile de se procurer des uniformes. Reste que ces assassinats interviennent trois semaines avant les législatives du 15 décembre, des élections auxquelles la communauté sunnite est fortement encouragée à participer.