DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale du lait Nestlé contaminé : critiques et polémique

Vous lisez:

Scandale du lait Nestlé contaminé : critiques et polémique

Taille du texte Aa Aa

“Inacceptable”, “inadmissible”, les critiques pleuvent sur Nestlé depuis la révélation de l’affaire du lait infantile contaminé en Europe. Et la polémique enfle entre le groupe suisse qui conteste des chiffres et l’Italie, où ont été détecté des traces d’un produit chimique utilisé pour l’emballage du lait.“Ce que nous avons dit”, a répété hier Peter Brabeck, le PDG de Nestlé, “c’est qu’il s’agit au maximum de 2 millions de litres de lait pour enfants que nous produisons en Italie et non pas de 30 millions” comme l’affirment les autorités italiennes.

Le PDG a également affirmé que Nestlé avait conclu en juillet un accord avec la Commission européenne et le ministre italien de la Santé afin de laisser les produits incriminés expirer et de changer les procédures de production d’emballage. Le ministre italien a violemment démenti ses propos. Bruxelles, à travers le porte-parole du Commissaire européen à la Santé, a souligné mercredi que “Nestlé avait informé la Commission qu’il n’y avait pas de risque pour la santé”. La Commission a également annoncé que des résultats préliminaires sur des analyses du lait infantile de Nestlé seraient connus dans deux semaines.L’Espagne, le Portugal, mais aussi la France sont concernés par cette affaire. Le mouvement écologiste Greenpeace et l’organisme français de défense des consommateurs UFC-Que Choisir ont dénoncé un manque de transparence sur les procédés de fabrication, couverts par le secret professionnel.