DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deuxième accident dans une usine en Chine

Vous lisez:

Deuxième accident dans une usine en Chine

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle explosion dans une usine chimique en Chine, dans le sud-ouest du pays, fait craindre une seconde pollution au benzène. L’explosion a fait un mort et trois blessés hier, et plus de 6000 personnes ont été évacuées par peur d’une pollution des eaux.

Dans le nord-ouest de la Chine, la nappe de benzène qui pollue le fleuve Songhua depuis le 13 novembre continue de descendre le cours d’eau. Là aussi, des évacuations ont été ordonnées par les autorités ainsi que des distributions d’eau potable. Des filtres ont été installés sur les canalisations d’eau de la ville de Harbin, neuf millions d’habitants. L’armée a été mobilisée et se veut rassurante, les habitants de Harbin espèrent en tous cas retrouver l’eau potable après le week-end. Aucune information précise n’a été pour l’instant fournie sur la situation en amont, dans les villes et les villages situés entre Harbin et le lieu de l’accident. Dans cette zone le fleuve est gelé. Des experts de l’industrie pétrochimique craignent que le benzène ne s’infiltre dans les nappes phréatiques et ne provoque une pollution à long terme. En Russie, touchée aussi par cette pollution au benzène, les autorités n’ont réalisé l’ampleur de la catastrophe que ces derniers jours, beaucoup dénoncent en effet un manque de communication entre Pékin et Moscou.