DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire des avions de la CIA eclabousse de plus en plus de pays

Vous lisez:

L'affaire des avions de la CIA eclabousse de plus en plus de pays

Taille du texte Aa Aa

Madrid se dit convaincu de la légalité des escales d’avions américains en Espagne. Depuis quelques semaines le CIA-Gate ne cesse de faire des vagues. Certains soupçonnent ces fameux avions d’avoir transporté des prisonniers vers des prisons secrètes de l’agence de renseignement américaine.

Devant la Commission des Affaires Etrangères du Congrès le gouvernement a été sommé de s’expliquer ; Gaspar Llamazarès, secrétaire géneral d’Izquierda Unida :“Ce qui est en jeu, ce sont les droits de l’homme, notre souveraineté et pas seulement nos bonnes relations avec les Etats-Unis”. Le chef de la diplomatie espagnole a assuré que le cadre de la loi avait été respecté tout en annonçant la mise en place de nouvelles mesures ; Miguel Angel Moratinos : “Le gouvernement renforcera les contrôle d’aéronefs civils qui survoleront ou feront escale sur le territoire espagnol”. L’espagne n’est pas le seul pays éclaboussé par le scandale. Des pays aussi variés que la Suède, le Maroc, la Hongrie, la Norvège, l’Italie, la Roumanie, la Pologne, le Danemark, la Bulgarie ou l’Allemagne auraient été utilisés par la CIA pour le transport, la détention illégale et la torture de terroristes présumés.