DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Commonwealth accuse l'UE d'entraver la libéralisation du commerce mondial

Vous lisez:

Le Commonwealth accuse l'UE d'entraver la libéralisation du commerce mondial

Taille du texte Aa Aa

Les 52 pays réunis sous la couronne britannique entendent faire pression sur les 25 pour qu’ils respectent le programme de développement de Doha. Les pays occidentaux les plus riches se sont engagés, en 2001, à libéraliser les échanges internationaux au service des pays les plus pauvres. Or la politique agricole commune ne respecterait pas cet engagement.

Autre thème cher à la reine d’Angleterre lors de ce sommet à Malte, la lutte contre le terrorisme : “Une action collective et déterminée peut nous aider à relever d’autres défis qui ne peuvent pas être affrontés quand on est seul, comme le terrorisme qui est une menace pour nous tous et a directement touché de nombreux pays” souligne Elisabeth II. Les dirigeants des pays membres du Commonwealth auront jusqu‘à dimanche pour débattre de thèmes aussi divers que l’immigration clandestine ou le respect des droits de l’Homme. Pour faire respecter ces droits le Commonwealth a déjà sanctionné certains de ses membres. Le Zimbabwe, par exemple, est suspendu depuis mars 2002 pour élections frauduleuses.