DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un rassemblement de l'opposition durement réprimé en Azerbaïdjan

Vous lisez:

Un rassemblement de l'opposition durement réprimé en Azerbaïdjan

Taille du texte Aa Aa

Les milliers de personnes massées sur l’une des places de Bakou, la capitale, ont été dispersées à coup de matraques et de canons à eaux. Depuis les législatives du 6 novembre dernier la tension n’a cessé de monter en Azerbaïdjan. L’opposition, Ali Kerimli en tête, conteste les résultats du scrutin, qui a conforté le régime d’Ilham Aliev, et multiplie les rassemblements pour exiger la tenue de nouvelles élections.

Les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe avaient eux jugé que les critères du scrutin n‘étaient pas démocratiques. Pour la première fois les manifestants avaient décidé, ce samedi, de ne pas se disperser au terme des deux heures accordées par les autorités pour leur rassemblement. Bilan de l’opération, au moins 5 personnes ont du être hospitalisées selon l’agence France Presse. L’opposition rêve d’une révolution de velours, à l’image de la révolution orange ukrainienne, dont elle porte les couleurs.