DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une fois n'est pas coutume, Blair vante les mérites du nucléaire

Vous lisez:

Une fois n'est pas coutume, Blair vante les mérites du nucléaire

Taille du texte Aa Aa

En 2003, le livre blanc du gouvernement travailliste britannique jugeait l’option nucléaire “peu attrayante”. Aujourd’hui le Premier ministre lance une étude pour, éventuellement, développer des centrales nouvelles génération.

“D’ici à 2020, le Royaume-Uni aura probablement démantelé des centrales nucléaires et au charbon qui assurent actuellement 30% de nos besoins en électricité. Une partie sera remplacée par l‘énergie renouvelable mais tout ne pourra pas l‘être”, explique Tony Blair. Les écologistes sont particulièrement hostiles au nucléaire. Le Premier ministre devait initialement faire son allocution dans une grande salle pour la conférence annuelle du patronnat. Mais des militants de Greenpeace, perchés sous le toit de l‘édifice, l’ont pris à parti. Tony Blair a du se réfugier dans une petite pièce attenante. Le mouvement écologiste estime que le nucléaire est trop cher et trop dangereux. Le gouvernement britannique lui rétorque que le nucléaire, qui ne rejette pas de gaz à effet de serre, permet de lutter contre le réchauffement climatique.