DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : la millième exécution d'un condamné provoque l'indignation

Vous lisez:

Etats-Unis : la millième exécution d'un condamné provoque l'indignation

Taille du texte Aa Aa

La barre des mille exécutés franchie par les Etats-Unis depuis le rétablissement de la peine de mort provoque une vague d’indignation à travers le monde. Kenneth Lee Boyd, reconnu coupable du meurtre de sa femme et de son beau-père, a passé 17 ans dans le couloir de la mort avant de devenir ce millième exécuté. Durant la nuit de jeudi à vendredi, ce vétéran de la guerre du Vietnam, âgé de 57 ans, a reçu l’injection d’une substance mortelle dans une prison de Caroline du Nord. La peine de mort, rétablie aux Etats-Unis en 1976 après un moratoire de neuf ans, est appliquée dans 38 des 50 Etats américains.

Devant la prison où Kenneth Lee Boyd a été mis à mort, environ 200 militants des droits de l’Homme ont défilé durant plus de cinq heures en portant des bougies. Les derniers mots du condamné ont été pour ses enfants et ses petits-enfants. “J’ai vu un homme gentil avec un bon coeur, a témoigné sa belle-fille qui a assisté à l’exécution. Il aurait donné sa chemise pour quelqu’un qui en avait besoin”. Certains militants hostiles à la peine de mort ont été interpellés par la police. Ils s‘étaient avancés de quelques mètres dans l’enceinte de la prison pour se mettre à genoux et prier.