DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rachid Ramda est finalement extradé en France

Vous lisez:

Rachid Ramda est finalement extradé en France

Taille du texte Aa Aa

Après 10 ans de bataille judiciaire entre Paris et Londres, l’islamiste algérien soupçonné d’avoir financé les attentats terroristes de 1995, a été livré hier à la justice française. Il avait perdu son ultime recours le 17 novembre devant la Cour d’appel de Londres.

Le ministre français de la Justice espère que le procès de Rachid Ramda se tiendra dans quelques mois. L’attente a été trop longue pour les victimes. “Il faut 10 ans pour obtenir l’extradition de quelqu’un qui est soupçonné d’un acte de terrorisme, on ne peut pas crier victoire, a déclaré hier Françoise Rudetzki, déléguée générale de l’association SOS-ATTENTATS. On peut juste se féliciter aujourd’hui qu’un procès puisse avoir lieu le plus rapidement possible”. Les attentats du RER de Saint-Michel, des métros Musée d’Orsay et Maison-Blanche à Paris ont fait 8 morts et 200 blessés en 1995. Rachid Ramda, présenté parfois comme l’un des principaux dirigeants du Groupe islamique armé (GIA) algérien en Europe est sous le coup de quatre mandats d’arrêts. L’un, correctionnel pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, les trois autres, criminels pour sa participation aux trois attentats.