DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Singapour : la pendaison d'un Australien révolte ses compatriotes

Vous lisez:

Singapour : la pendaison d'un Australien révolte ses compatriotes

Taille du texte Aa Aa

Les nombreux appels à la clémence en faveur de Nguyen Tuong Van ont tous été rejetés par les autorités de Singapour. Le jeune Australien d’origine vietnamienne, condamné à mort pour trafic de drogue, a finalement été pendu tôt vendredi matin à Singapour. Cela provoque l’indignation de ses compatriotes. A Canberra, la capitale australienne, des militants d’Amnesty International se sont recueillis. Le Premier ministre australien a tenté d’en tirer une leçon : “Ce qui peut ressortir de cette affaire, a déclaré John Howard, c’est un message adressé à nos jeunes : n’utilisez pas les drogues, ne les touchez pas, ne les transportez pas !”

Toute personne trouvée en possession de plus de 15 grammes de drogue est condamnée à mort à Singapour. Le jeune Australien exécuté avait introduit 400 grammes d’héroïne. Sa mère et d’autres membres de sa famille ont pu se recueillir devant sa dépouille. Exceptionnellement, à la demande du Premier ministre australien, la maman de Nguyen avait pu voir son fils une dernière fois avant l’exécution mais avec la seule autorisation de lui toucher la main à tavers une grille.