DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le mariage homosexuel entre en vigueur au Royaume-Uni

Vous lisez:

Le mariage homosexuel entre en vigueur au Royaume-Uni

Taille du texte Aa Aa

C’est fait, le Royaume-Uni est devenu ce matin le cinquième pays au monde à autoriser les unions homosexuelles avec son “Civil partnership”, un partenariat civil très proche du mariage. La loi, adoptée en 2004 sans grande controverse, est entrée en vigueur ce lundi, et les premières unions devraient être célébrées le 19 décembre en Irlande du Nord. Pour les couples concernés, c’est une vraie révolution.

“Cela signifie que notre relation sera légalement reconnue, légalement et financièrement protégée, et sur le plan personnel nous pourrons vivre notre amour et notre engagement sans nous cacher, devant nos amis et nos familles”, se réjouissent Laura et Nicole. La ville de Brighton accueillait ce week-end le salon du mariage homosexuel, où les couples ont pu voir ce que pourraient donner leurs cérémonies futures. “Il s’agit d‘égalité et de la reconnaissance de notre couple. Nous sommes ensemble depuis 14 ans”, raconte Roger, venu visiter le salon avec son ami. “C’est la plus grande avancée, c’est même historique puisqu’on peut désormais prétendre aux même droits que les couples hétérosexuels”, renchérit Gino. Cinquième pays au monde, quatrième en Europe, la Grande-Bretagne marche dans les pas des Pays-Bas, de la Belgique et de l’Espagne. En jaune, les pays où des unions de type pactes sont autorisées tel le PACS en France. Et en marron, les pays où l’on en est encore au stade des débats devant les cours et assemblées. De la persécution dans les années 60 à la légalisation aujourd’hui, les homosexuels britanniques ont donc vu leur place dans la société évoluer radicalement en quelques décennies. L’une des premières unions très médiatisées devrait être celle de Sir Elton John et de son partenaire depuis de longues années. Une union qui sera comme beaucoup d’autres mentionnée dans les pages du Times. Le très prestigieux quotidien a décidé de publier les faire-parts des partenariats civils dans ses colonnes d’annonces.