DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Condoleezza Rice signe un accord historique en Roumanie

Vous lisez:

Condoleezza Rice signe un accord historique en Roumanie

Taille du texte Aa Aa

Seize ans après la chute du communisme roumain, Bucarest met à disposition de Washington quatre sites militaires. Un bon point pour la chef de la diplomatie américaine malgré une tournée sur fond de scandale des centres clandestins de détention de la CIA. Condoleezza Rice a refusé de s’exprimer sur ce point hier, à Bucarest. Le président roumain Traian Basescu a démenti l’existence de tels centres sur son territoire tout en confirmant que des vols de la CIA avait bien transité par la Roumanie.

Dès son arrivée à Berlin, lundi, la secrétaire d’Etat américaine a défendu le rôle indispensable, selon elle, du renseignement pour “prévenir des attentats” alors qu’un ancien détenu allemand a décidé de porter plainte contre la CIA pour détention abusive. La chancelière Angela Merkel a profité de cette visite pour mettre les choses au clair : “Nous avons discuté de cette affaire. Les Etats-Unis ont accepté de reconnaître leur erreur. Je suis heureuse que la secrétaire d’Etat m’ait assuré que toute erreur relevée dans ce dossier sera rectifiée. Tout doit être fait en accord avec la loi”.