DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un répit de 48 heures pour les 4 otages occidentaux en Irak

Vous lisez:

Un répit de 48 heures pour les 4 otages occidentaux en Irak

Taille du texte Aa Aa

L’ultimatum pour les 4 Occidentaux enlevés en Irak a été repoussé de 48 heures.C’est la chaîne de télévision qatariote Al-Jazira qui l’a affirmé hier soir alors qu’une nouvelle vidéo a été diffusée. Les ravisseurs, “les Brigades des Epées du droit”, réclament officiellement la libération de tous les prisonniers en Irak.

En Grande-Bretagne, où le chef de la diplomatie a renouvelé son appel à la libération des otages, c’est surtout cette déclaration qui n’est pas passée inaperçue : celle, depuis sa prison, de l’islamiste jordanien radical Abou Qatada souvent présenté comme un des principaux chefs spirituels d’Al-Qaïda en Europe. “J’en appelle à mes frères à libérer les 4 prisonniers en Irak. Ils représentent une organisation chrétienne de paix. Conformément à notre religion, si aucun préjudice religieux n’est retenu contre eux, il faut montrer de la clémence.” Selon Londres, c’est Abou Qatada lui-même qui a demandé aux autorités britanniques de faire cet appel.Pour le spécialiste Ian MacDonald, la diffusion de l’appel de Qatada est sans doute “une reconnaissance par le ministère de l’Intérieur et des Affaires étrangères. Qatada est un homme qui suscite beaucoup de respect dans certaines parties de la société musulmane, a ajouté Ian MacDonald. Donc le message de Qatada devrait avoir du poids. C’est important de l’utiliser.” La femme de l’otage britannique Norman Kember a elle aussi appelé hier les ravisseurs de son mari et de ses 3 compagnons à les libérer : “S’il vous plaît, laissez-les partir pour qu’ils continuent leur travail.”. Les ravisseurs du français Bernard Planche, eux, restent silencieux. Ils ne se sont toujours pas manifestés. L’ingénieur de l’ONG AAccess a été enlevé lundi.