DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croatie : colère de la rue après l'arrestation d'Ante Gotovina

Vous lisez:

Croatie : colère de la rue après l'arrestation d'Ante Gotovina

Taille du texte Aa Aa

C‘était un héros de guerre, une figure de l’indépendance. Aujourd’hui, au terme d’une nuit agitée, Zagreb, en Croatie, se réveille avec un goût doux amer. D’après un sondage publié ce vendredi, l’arrestation d’Ante Gotovina, qui fait la une de tous les quotidiens, est considérée comme une mauvaise nouvelle par 61% des Croates. “C’est dramatique qu’après tant de sacrifices, aujourd’hui on nous demande d’en faire un autre. Je suis opposé à tout ce qui sera entrepris contre lui” affirme un homme. “C’est une bonne chose qu’ils l’aient interpellé en dehors de notre pays. Cela me fait très plaisir”, rétorque une jeune femme.

Jeudi soir, l’annonce de son arrestation a entraîné la colère d’une partie de la population croate. Des échauffourées ont éclaté à Zagreb entre policiers et manifestants qui entendaient forcer le siège du gouvernement. Il faut reconnaitre qu’ils sont nombreux, les anciens combattants croates de la guerre d’indépendance, à parler de trahison. Ce vendredi, le Premier ministre, Ivo Sanader, a été contraint d’appeler la population au calme. D’autres à l’inverse expriment leur soulagement de voir enfin leur pays débarassé du poids que représentait cette cavale. A leurs yeux, cette arrestation va mettre un terme aux accusations répétées à satiété par des représentants de la communauté internationale qui dénonçaient le manque de coopération de Zagreb dans cette affaire.