DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une feuille de route pour la lutte contre le réchauffement

Vous lisez:

Une feuille de route pour la lutte contre le réchauffement

Taille du texte Aa Aa

“Pas d’objection – l’accord est adopté”. Après deux semaines de débats houleux la conférence de Montréal sur les changements climatiques s’achève donc sur une note optimiste qui assure un avenir à la lutte contre le réchauffement. La conférence entérine le lancement d’un dialogue global non contraignant sur les moyens de lutter contre l’effet de serre. Les organisations non gouvernementales estiment qu’il s’agit d’un “accord historique” et se réjouissent d’avoir réussi à convaincre la Russie et les Etats-Unis de participer à ce dialogue.

Pour le ministre canadien de l’environnement, “cela représente une victoire majeure de la communauté internationale”. Stéphane Dion, qui présidait la conférence de Montréal, considère que les gouvernements disposent désormais d’un “forum pour échanger leurs expériences et leurs approches stratégiques” et surtout “pour trouver des solutions innovantes”. “Je suis sûr que nous en sommes capables” dit ainsi le ministre canadien. Parallèlement à cet accord global, la conférence a aussi décidé de lancer une autre série de négociations en vue de prolonger le protocole de Kyoto qui arrive à échéance en 2012. Ils s’agit là pour les pays signataires de réfléchir sur les moyens de continuer à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Pas de consensus néanmoins sur ce point puisque les Etats-Unis se refusent à prendre un tel engagement.