DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington refuse l'accès à tous les prisonniers au CICR

Vous lisez:

Washington refuse l'accès à tous les prisonniers au CICR

Taille du texte Aa Aa

La Comité International de la Croix Rouge n’aura pas accès à tous les prisonniers arrêtés par les Etats-Unis dans le cadre de la guerre contre le terrorisme. Washington a rejeté la demande du CICR arguant que certains détenus présentent une menace exceptionnelle pour les Etats Unis.

Le président du CICR Jakob Kellenberger : “Nous l’avons dit cela nous inquiète beaucoup. Il y a des prisonniers cachés et nous voulons avoir accès à eux, et c’est seulement quand nous aurons accès à ces prisonniers que nous pourrons juger dans quel cadre légal il faut situer ces personnes.” Plusieurs groupes de défense des droits de l’Homme accusent la CIA de tenir des sites noirs en Europe, des centres secrets de détention. Amnesty International a estimé à plus de 800 le nombre de vols suspects. D’après Human Right Watch, la Pologne aurait abrité jusqu‘à une date récente les deux principaux centres d’interrogatoire et la Roumanie (et la République Tchèque) aurait joué un rôle dans le transfert de prisonniers. Par ailleurs il existerait une prison américaine sans contrôle judiciaire au Kosovo. Tous les pays impliqués démentent ces informations. En Allemagne, le gouvernement doit s’expliquer sur son implication dans l’enlèvement par la CIA de l’un de ses ressortissants. Le chef de la diplomatie Frank-Walter Steinmeier va s’exprimer sur le sujet ce mercredi devant le Bundestag. Le pentagone a invité la présidente du sénat Belge, Anne Marie lizin à se rendre à Guantanamo en sa qualité de membre de l’OSCE, l’organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe. Washington veut jouer la transparence.