DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hong Kong se prépare à accueillir un sommet tendu de l'OMC

Vous lisez:

Hong Kong se prépare à accueillir un sommet tendu de l'OMC

Taille du texte Aa Aa

Le centre des Conventions où les ministres de 150 pays membres de l’Organisation mondiale du commerce se réunissent demain, est une véritable forteresse capable de résister aux éventuels assauts des milliers de manifestants attendus en marge de la conférence ministèrielle. Sur le plan des négociations, l’Union européenne devra faire face aux Etats-Unis et aux pays en voie de développement qui l’accusent d’entraver la libéralisation des échanges mondiaux. Après avoir réformé sa politique agricole en 2003, Bruxelles propose de réduire de 35 à 60% ses droits de douanes sur les produits agricoles. Les agriculteurs européens sont inquiets mais le Commissaire au Commerce, Peter Mandelson, tient à les rassurer :

“Je viens à Hong Kong pour discuter sérieusement avec mes partenaires et j’espère que les autres sont venus pour discuter sérieusement avec moi. Cela ne veut pas dire que je vais proposer une nouvelle offre sur l’agriculture.” Le commissaire européen souhaite, lui, faire avancer le dossier du coton. Nombre de pays africains réclament l’abolition des subventions américaines. Chacun va devoir y mettre du sien pour aboutir à un consensus général. Le directeur général de l’OMC en est conscient. Pascal Lamy connait particulièrment bien les enjeux du cycle de Doha puisqu’il est lui même un ancien commissaire européen au commerce. Quant aux altermondialistes, les sud-coréens, connus pour la virulence de leur mouvement, ont annoncé un durcissement de leurs actions et n’excluent pas le suicide de certains de leurs militants.