DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : le gouvernement veut une enquête internationale sur les attentats

Vous lisez:

Liban : le gouvernement veut une enquête internationale sur les attentats

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement libanais réclame une enquête internationale sur les attentats qui ensanglantent le pays depuis plus d’un an. A la suite de l’assassinat lundi du député et journaliste antisyrien Gebrane Tuéni lors d’un attentat à la voiture piégée près de Beyrouth, le cabinet libanais a tenu une réunion extraordinaire. La Syrie est une nouvelle fois montrée du doigt. “Le gouvernement, a expliqué le ministre de l’Information, demande au Conseil de sécurité de l’ONU de décider de la mise en place d’un tribunal international, au Liban ou hors du pays, afin de juger les responsables de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et des autres attentats”. Cette réunion a provoqué de nouveaux tiraillements au sein du cabinet de coalition. Cinq ministres chiites pro-syriens ont suspendu leur participation à ce gouvernement.

Le journal antisyrien An Nahar, dont Gebrane Tuéni était le directeur, est en deuil. Tuéni a été tué 24 heures seulement après son retour de Paris où, se sentant menacé, il vivait depuis plusieurs mois. Ce nouvel attentat est intervenu le jour même où un rapport sur l’assassinat d’Hariri était remis au Conseil de sécurité. Ce dernier doit écouter ce mardi les conclusions du chef de l’enquête.