DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président iranien met de nouveau en doute l'Holocauste

Vous lisez:

Le président iranien met de nouveau en doute l'Holocauste

Taille du texte Aa Aa

Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mercredi que le génocide juif pendant la Seconde Guerre mondiale était un mythe, réaffirmant une position qui avait déjà provoqué un tollé la semaine dernière en Occident et en Israël. Le président iranien accumule depuis le mois d’octobre les propos belliqueux à propos des Juifs et d’Israël, dont il a souhaité la disparition en octobre en déclarant que l’Etat juif était une “tumeur” et qu’il devait “être rayé de la carte”.

Des propos qui inquiètent le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien : “La combinaison de l’idéologie extrémiste, d’une perception pervertie de la réalité, comme clairement prouvée dans les déclarations que nous entendons aujourd’hui, avec de plus les armes nucléaires, est une combinaison dangereuse que personne au sein de la communauté internationale ne peut accepter”. Même avis côté allemand, où les propos d’Ahmadinejad sont jugés choquants, inacceptables, et de nature à peser sur le réglement du dossier nucléaire iranien. L’Union européenne estime elle que ces propos n’ont rien à faire dans un débat politique civilisé. Israël affirme pour sa part avoir les moyens militaires de se défendre contre le régime iranien et son programme nucléaire.