DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les altermondialistes contre un accord final de l'OMC à Hong Kong

Vous lisez:

Les altermondialistes contre un accord final de l'OMC à Hong Kong

Taille du texte Aa Aa

Les organisations non-gouvernementales s’en prennent tout particulièrement aux Etats-Unis, au Japon et à l’Union européenne qui refusent d’ouvrir certains de leurs marchés agricoles. Un refus qui met en péril le commerce des pays les plus pauvres.

Si la plupart des altermondialistes défilent de façon pacifique, une poignée d’entre eux ont été repoussés par les forces de l’ordre qui n’ont pas hésité à utiliser la manière forte pour leur faire barrage. L’ambiance n’est pas beaucoup plus décontractée à l’intérieur du centre des conventions. Les 149 représentants des pays membres de l’OMC tablent sur un probable échec de cette conférence. L’Américain Rob Portman a “invité” l’Union européenne à ouvrir ses marchés agricoles en partie subventionnés par les Etats membres qui s’y refusent. Le commissaire européen au Commerce, Peter Mandelson, en profite pour rappeler que les Etats-Unis ne font aucune concession sur l’ouverture des secteurs sensibles tels que le sucre ou le coton. Le coton, véritable pomme de discorde avec l’Afrique qui exige que les pays riches baissent leurs subventions à ce produit. Subventions qui mettent en péril la production africaine. Un dossier qui a déjà fait capoter le sommet de l’OMC à Cancun en 2002.