DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inauguration de l'oléoduc reliant la chine au Kazakhstan

Vous lisez:

Inauguration de l'oléoduc reliant la chine au Kazakhstan

Taille du texte Aa Aa

“C’est un jour mémorable”, a affirmé jeudi le président kazakh Nursultan Nazarbaïev : le kazahstan, une puissance pétrolière en pleine expansion a mis en service jeudi un oléoduc long de 1.000 kms dont l’objectif est de nourrir à partir de mai 2006 l’immense consommateur d‘énergie que représente son voisin chinois. C’est en effet en mai 2006 que le remplissage de l’oléoduc devrait prendre fin. Sa capacité fin 2006 devrait atteindre 210.000 barils de brut quotidiens et le double en 2010. Le coût de cet oléoduc : 672 millions d’euros.
La Chine quand à elle, n’a pas attendu la fin de l’oléoduc pour prendre pied en Asie centrale afin de concurrencer les Occidentaux et les russes puisque le groupe pétrolier chinois CNPC a acquis cette année le canadien PetroKazakhstan dont les puîts de pétrole situés au centre du pays alimenteront en partie l’oléoduc.
A terme, le tuyau inauguré jeudi fournira 5% de la consommation chinoise de pétrole.
C’est une opération stratégique pour les autorités kazakh dans la mesure ou jusqu’ici, pour atteindre les marchés mondiaux, le Kazakhstan était contraint d’utiliser l’oléoduc Caspian Pipeline Consortium qui aboutit dans le port russe de Novorossiisk.
Mais le Kazakhstan devra se méfier car l’oléoduc ayant été construit pour un seul client, il pourrait vouloir dicter ses prix.