DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Turquie juge l'un de ses écrivains et l'Union européenne voit rouge


monde

La Turquie juge l'un de ses écrivains et l'Union européenne voit rouge

Le procès d’Orhan Pamuk s’ouvre ce vendredi en Turquie. L’auteur qui a reçu le prix de la Paix des libraires allemands, en octobre dernier, est jugé pour “insulte à l’identité turque” et risque trois ans et demi de prison.

Pamuk avait en fait dénoncé les massacres de Kurdes et d’Arméniens par la Turquie. Déclaration qui pourrait être sanctionnée en vertu de l’article 301 du code pénal turc qui poursuit, notamment, les auteurs de critiques envers l’Etat ou Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne. Un article contesté par Bruxelles. Ankara a multiplié les réformes en vue d’une éventuelle adhésion à l’Union mais refuse de modifier ce texte. Le procès de Pamuk a donc valeur de test aux yeux de Bruxelles. Le commissaire européen à l’Elargissement, Olli Rehn, n’a pas hésité à préciser que “ce n‘était pas Pamuk qui serait jugé ce vendredi mais la Turquie”.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Politique agricole commune attaquée de toutes parts.