DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau prétendant pour la bourse de Londres

Vous lisez:

Un nouveau prétendant pour la bourse de Londres

Taille du texte Aa Aa

“Dérisoire”, c’est le qualificatif qu’avait employé la semaine dernière le LSE, le London Stock Exchange après avoir eu connaissance de la proposition de rachat émise par la plus grande banque d’affaires australienne Macquarie Bank. Jeudi, la banque australienne a officiellement lancé son offre de rachat sur le LSE d’un montant équivalent à 2 milliards et 210 millions d’euros. Par action l’offre de Macquarie est inférieure au cours actuel du titre LSE qui a atteint un plus haut de 640 pence.
129
De ce tableau comparatif on retiendra que la valeur des entreprises cotées au London Stock Exchange atteint 2.300 milliards d’euros. alors que la seule capitalisation boursière du LSE est plus élevée que le chiffre d’affaires annuel de Macquarie Bank.
Dans un communiqué, le groupe Macquarie Bank regrette que le conseil d’administration du LSE ait refusé d’engager des discussions avec lui, mais juge important que les actionnaires du LSE soient pleinement informés de l’intérêt qu’il leur porte.
Cette offre officielle devrait en tous cas relancer les spéculations sur une bataille boursière autour du LSE qui suscite l’intérêt de plusieurs groupes tel que la bourse paneuropéenne Euronext ou bien encore de l’allemand Deutsche Boerse qui n’ont souhaité faire aucun commentaire sur la proposition de Macquarie.
La Commission britannique de la concurrence a autorisé en novembre Euronext et Deutsche Boerse sious certaines conditions et doit publier son feu vert définitif d’ici la fin février.