DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budget européen : l'espoir demeure, le risque d'un échec aussi

Vous lisez:

Budget européen : l'espoir demeure, le risque d'un échec aussi

Taille du texte Aa Aa

Tout reste possible pour un accord sur le budget de l’Union européenne. La balle est désormais dans le camp du Premier ministre britannique Tony Blair. Au cours de cette première journée du Conseil européen, les chefs d’Etat et de gouvernement ont exposé leurs positions à la présidence britannique. La grande majorité d’entre eux n’adhère pas à la dernière proposition de compromis mise sur la table des négociations.

Ils demandent davantage de concessions de la part de Londres sur son rabais et davantage de moyens pour les nouveaux Etats membres. Pour autant le risque d‘échec demeure. Tony Blair a d’ailleurs fait savoir que le sommet se terminerait vendredi soir, avec ou sans accord. “Sur le principe, tout le monde veut un accord. Dans la pratique, chacun a ses propres préoccupations, ça va donc être difficile”, a-t-il résumé à l’issue de la première journée de ce sommet. Difficile, mais pas impossible selon le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, plutôt confiant : “Un effort doit être fait sur le rabais britannique, et il faut faire quelque chose pour une clause de révision globale du budget. Je crois qu’un accord est possible, mais il nécessitera de gros efforts, engagement et responsabilité de la part de tous”. Une nouvelle proposition de compromis de la présidence britannique – probablement la dernière – est attendue vendredi en fin de matinée.