DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Procès Pamuk : la liberté d'expression en question en Turquie

Vous lisez:

Procès Pamuk : la liberté d'expression en question en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Ce vendredi s’ouvre le procès de l‘écrivain Orhan Pamuk. Le lauréat du prix Médicis étranger(France) et de divers autres prix internationaux doit être jugé pour “insulte à l’identité turque”.

Orhan Pamuk est poursuivi pour des propos sur les massacres d’Arméniens et de Kurdes sous l’empire Ottoman tenus dans un hébdomadaire suisse. Ce sujet très sensible en Turquie pourrait lui valoir de six mois à trois ans de prison. L’article 201 du code pénal turc puni les auteurs de critiques envers l’Etat ou envers le fondateur de la Turquie moderne, Atatürk. Aux yeux de Bruxelles ce procès est un test pour voir si le gouvernement turc s’est engagé sur la voie de la liberté d’expression. Lors du lancement des négociations d’adhésion avec Ankara, l’Union européenne a indiqué que les pourparlers pourraient être suspendus en cas de violation sérieuse et persistance par la Turquie des principes de liberté, de démocratie et de respect des droits de l’Homme. Pour faire cesser les critiques, le procès pourrait purement et simplement être abandonné.