DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OMC a enfin trouvé un accord à Hong Kong

Vous lisez:

L'OMC a enfin trouvé un accord à Hong Kong

Taille du texte Aa Aa

Les 150 Etats membres de l’Organisation Mondiale du Commerce ont approuvé à l’unanimité la déclaration finale proposée dimanche matin par Pascal Lamy. Le directeur général de l’institution a salué cet accord :“Cette semaine nous avons appris que lorsqu’il y a une volonté commune, nous pouvons avancer ensemble”.

Après 6 jours de négociations acharnées, ce compromis fixe la fin des subventions aux exportations agricoles des pays riches en 2013 grâce à un accord entre l’Union européenne, les Etats-Unis et le G20 emmené par le Brésil. Concernant le coton, une question sensible pour les Etats-Unis, la fin des subventions à l’exportation est fixée au 30 avril 2006, la date limite pour l’adoption d’un accord global sur le cycle de Doha entamé en 2001 au Qatar. Autre mesure d’importance, les pays développés devront s’engager à importer 97% des produits des pays les moins avancés sans droit de douane ni contingent à partir de 2008. Peter Mandelson, le Commissaire européen au Commerce qui a conduit ces négociations au nom de l’Union européenne estime que ce compromis est “acceptable”.“Je suis satisfait de cette réunion même si on peut pas considérer cela comme un succès, nous avons évité un échec et l’Europe a pris ses responsabilités”. Celso Amorim, le ministre brésilien des affaires étrangères qui a négocié au nom du G20 parle pour sa part de “compromis équitable”. “Je qualifierais de modeste mais pas d’insignifiant ce qui est dans le document” a-t-il affirmé. . L’objectif de ce compromis est donc clair : rééquilibrer le commerce mondial en faveur des pays en développement mais ces derniers vont devoir à leur tour faire des concessions sur l’ouverture de leurs marchés aux produits industriels et aux services des pays riches.