DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La pression monte autour des prix du gaz russe vers l'Ukraine

Vous lisez:

La pression monte autour des prix du gaz russe vers l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

Lundi, les négociations au niveau des chefs de gouvernement russe et ukrainien ont échoué à Moscou : le différent porte sur les nouveaux prix du gaz que Moscou veut faire payer à Kiev, les deux pays ne se sont donc pas entendus sur les termes de livraisons de gaz russe en Ukraine. Il n’y a pas d‘éléments politiques dans ce différend gazier a assuré le président russe Vladimir Poutine, ce n’est pas l’avis de tout le monde

“Il y a c’est sur un facteur politique dans tout cela affirme ce spécialiste ukrainien du secteur énergétique. Les pays qui n’ont pas construit leurs relations bilatérales selon les vues de Moscou, et bien ces pays qui se sont mal comportés ont vu leur prix de revient augmenter et parmi ces pays il y a la Moldavie, la Pologne, et l’Ukraine”.

Jusqu‘à maintenant Kiev se faisait payer en nature le transit du gaz russe par son territoire, au prix de 50 dollars pour 1.000 mètres cubes. En appelant à l’Union Européenne pour infléchir Moscou. “L’Union européenne pourrait bien sur jouer un plus grand rôle car elle a donné à l’Ukraine le statut d‘économie de marché, affirme le conseiller du président russe Vladimir Poutine pour les affaires européennes, et si tel est le cas, l’Ukraine doit payer le gaz au prix du marché”.

Alors que les manifestations se poursuivent devant l’ambassade de Russie à Kiev, le monopole russe gazprom a annoncé qu’il comptait demander aux autorités ukrainiennes 220 à 230 dollars les 1000 mètres cubes de gaz.