DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ariel Sharon tout sourire à sa sortie de l'hôpital Hadessah de Jérusalem

Vous lisez:

Ariel Sharon tout sourire à sa sortie de l'hôpital Hadessah de Jérusalem

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre israélien a toutes les raisons d‘être de bonne humeur. L’attaque cérébrale dont il a été victime dimanche ne lui laissera aucune séquelle, selon le neurologue. Les médecins lui ont tout de même conseillé un régime mais Sharon, qui aime à plaisanter sur son poids, leur aurait ri au nez.

La presse israélienne doute qu’un homme de 77 ans puisse modifier ses habitudes alimentaires et conseille au chef du gouvernement de se mettre à la méditation. Ariel Sharon a de quoi être zen. Kadima, le parti de centre-droit qu’il a fondé après avoir quitté le Likoud, est en tête des sondages pour les législatives du 28 mars. Le Likoud a quant à lui trouvé un nouveau leader. L’ancien Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a remporté les primaires du parti de la droite nationaliste israélienne. Les principales formations israéliennes sont donc fin prêtes pour la campagne électorale comme l’explique le politologue Ari Shavit : “Nous avons maintenant trois partis avec différentes idéologies très claires. Nous avons d’abord les travaillistes qui redeviennent la principale formation de gauche. Puis il y a Sharon qui se pose en nouveau leader du centre et enfin Netanyahu qui renoue avec la traditionnelle droite israélienne”. Selon les derniers sondages le Likoud n’arriverait qu’en troisième position aux législatives à venir, derrière Kadima et les travaillistes.