DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient : les deux enseignants étrangers libérés.

Vous lisez:

Proche-Orient : les deux enseignants étrangers libérés.

Taille du texte Aa Aa

Ils avaient été été enlevés ce matin à Beit Lahiya dans le nord de la bande de Gaza. Leur enlèvement a été revendiqué par un groupe issu du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), qui entendait protester contre la détention d’un de leurs chefs. Les deux hommes, un australien et un néerlandais, arrivaient en voiture à leur école, un établissement privé américain quand ils ont été enlevés par des inconnus armés. Le premier était le principal de l‘établissement, le second son adjoint. Cet enlèvement est le dernier d’une série de rapts et tentatives de rapts visant des étrangers, notamment des journalistes, ces derniers mois dans la bande de Gaza. Des enlèvements brefs la plupart du temps, les personnes enlevées étant relâchées saines et sauves au bout de quelques heures par leurs ravisseurs qui s’en servent pour appuyer leurs revendications auprès de l’Autorité palestinienne. Une pratique en tous cas embarrassante pour le président Mahmoud Abbas qui, à un mois des élections, peine à imposer son autorité dans la bande de Gaza depuis le retrait d’Israël.