DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : certains hôpitaux ne luttent pas assez contre les bactéries

Vous lisez:

Grande-Bretagne : certains hôpitaux ne luttent pas assez contre les bactéries

Taille du texte Aa Aa

Les autorités sanitaires tirent la sonnette d’alarme en Grande-Bretagne sur les ravages d’une bactérie tueuse. Une enquête menée par l’Agence de Protection de la Santé et la Commission de la Santé montre qu’une partie des établissements hospitaliers publics n’agissent pas suffisamment pour stopper la propagation fatale d’infections.

“Deux-tiers des hôpitaux appliquent les mesures qui sont recommandées par les autorités, explique Marcia Fry de la Commission de la Santé. Pour le tiers restant, il y a encore du chemin à faire. Nous sommes préoccupés aussi par le contrôle de l’utilisation des antibiotiques, c’est important pour la prévention des infections. Certains établissements ne le font pas”. L’Agence de Protection de la Santé et la Commission de la Santé ont mené leurs études sur 118 de 173 établissements d’Angleterre. La bactérie tueuse “Clostridium difficile” a causé la mort de 1000 personnes en 2003. En 2004, elle en aurait tué 934 autres, selon le journal britannique The Guardian.