DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient : la révolte grandie au sein de l'Autorité Palestinienne

Vous lisez:

Proche-Orient : la révolte grandie au sein de l'Autorité Palestinienne

Taille du texte Aa Aa

L’agitation grandie dans la bande de Gaza à l’approche des élections. Ce matin, soixante membres des brigades des Martyrs d’Al-Aksa, émanation armée du parti du président palestinien, a pris le contrôle de trois bâtiments officiels. Les hommes sont restés plusieurs heures pour protester contre le fait que l’Autorité Palestinienne n’avait pas honoré son engagement de les embaucher. Ils exigent d‘être enrôlés dans les services de sécurité. Ils ont évacués les bâtiments après une promesse d‘être écouté.

Cet incident survient alors que la Fatah, le parti de Mahmoud Abbas, risque d‘être bousculé par le Mouvement de la résistance islamique, le Hamas, lors du scrutin du 25 janvier. Ce matin, des appareils israéliens ont lancé des missiles sur neufs cibles dans la bande de Gaza. Les tirs ont atteint notamment un bureau du mouvement Fatah, dans le nord du territoire. Israël affirme avoir visé des bâtiments utilisés par les Brigades des Martyrs d’Al-Aksa, accusées d’avoir envoyé des roquettes sur le territoire israélien ces derniers jours. Israël vient d’ailleurs d’instaurer une zone tampon au Nord de la bande Gaza. L’Etat hébreu veut se protéger des tirs de roquettes. Et prévient : tout Palestinien qui pénètrera dans ce no man’s land “le fera au péril de sa vie”. Les autorités palestiniennes, elles, refusent cette nouvelle emprise sur son territoire. Elles ordonnent à ses policiers de ne pas quitter la zone concernée.