DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : manifestation après le crime raciste d'un étudiant camerounais

Vous lisez:

Russie : manifestation après le crime raciste d'un étudiant camerounais

Taille du texte Aa Aa

A Saint-Petersbourg, 150 à 200 personnes, dont des étudiants étrangers et des jeunes libéraux, ont manifesté contre le racisme et le “fascisme” trois jours après la mort d’un étudiant camerounais tué par un “groupe de jeunes”.

Samedi dernier, Léon Kanhem, étudiant camerounais de 28 ans vivant depuis trois mois en Russie, a été retrouvé mort. Il avait été poignardé en pleine rue par des jeunes Russes. Ces derniers, âgés de 16 à 20 ans, selon la police, avaient ensuite grièvement blessé d’un coup de couteau au ventre un étudiant originaire du Kenya. Les attaques racistes se sont multipliées en Russie ces dernières années.44 ressortissants étrangers ont ainsi trouvé la mort au cours de ces douze derniers mois. Les victimes sont pour la plupart des étudiants africains ou asiatiques, mais également des Caucasiens et des ressortissants des ex-républiques soviétiques d’Asie centrale.