DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie-Ukraine : le conflit du gaz dégénère

Vous lisez:

Russie-Ukraine : le conflit du gaz dégénère

Taille du texte Aa Aa

Le conflit s’envenime entre la Russie et l’Ukraine. Ce matin, Moscou menace Kiev, à mots couverts, de revoir l’accord sur leur frontière commune. Tout est parti d’une annonce de représailles de l’Ukraine : contre la multiplication par quatre du prix d’achat de son gaz, Kiev veut augmenter très fortement le loyer payé par la Russie pour l’une de ses bases navales. Une très mauvaise idée selon le ministre russe de la défense, Sergueï Ivanov : “L’accord sur les conditions du déploiement de la flotte russe de la mer Noire fait partie du grand traité russo-ukrainien de 1997, dont la deuxième partie contient les dispositions sur la reconnaissance de l’inviolabilité des frontières. Réviser cet accord serait fatal.”

La Russie utilise le port ukrainien de Sébastopol, en Crimée, pour stationner ses navires de guerre en Mer Noire. En échange, elle débourse environ 100 millions de dollars par an de loyer. Kiev et Moscou s’opposent depuis des semaines sur le prix du gaz. Gazprom, le géant gazier russe, estime que l’Ukraine paye son énergie bien en dessous des prix du marché. Il veut multiplier son tarif par quatre dès 2006 et menace de couper ses livraisons le 1er janvier. Le président ukrainien lui, réclame que cette augmentation soit échelonnée sur plusieurs années. Selon lui, l‘économie déjà fragile de l’Ukraine est en jeu.