DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guerre du gaz : Kiev cherche à Moscou un compromis de dernière minute

Vous lisez:

Guerre du gaz : Kiev cherche à Moscou un compromis de dernière minute

Taille du texte Aa Aa

Statu quo persistant dans le bras de fer gazier qui oppose la Russie à l’Ukraine. Le ministre ukrainien de l‘énergie est à Moscou afin de trouver un compromis de dernière minute. Ivan Platchkov souhaite éviter que le géant du gaz russe, Gazprom ne ferme les vannes en direction de Kiev, dès le 1er janvier prochain. Quelques heures avant son départ pour la Russie, il s‘était entretenu avec le président ukrainien Viktor Iouchtchenko ainsi que plusieurs hauts responsables. Au menu des discussions : la possibilité de demander l’intervention de puissances étrangères dans ce conflit.

L’Ukraine et la Russie sont en conflit depuis plusieurs semaines sur le prix du gaz fourni à Kiev par Moscou. Le géant Gazprom veut quadrupler ses tarifs pour rattraper les niveaux du marché international. Kiev, qui importe près de 80% du gaz qu’il consomme, estime ce prix inacceptable et veut une hausse graduelle. En riposte, l’Ukraine a menacé d’augmenter le loyer de la base militaire russe de Sébastopol en mer Noire. Un chantage qui plonge le ministre russe de la Défense dans une colère noire.