DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie-Ukraine : les négociations de la dernière chance pour éviter la guerre du gaz

Vous lisez:

Russie-Ukraine : les négociations de la dernière chance pour éviter la guerre du gaz

Taille du texte Aa Aa

La guerre du gaz entre l’Ukraine et la Russie aura-t-elle lieu ? Peut-être pas ! Le ministre ukrainien de l‘énergie Ivan Platchkov doit se rendre à Moscou mercredi pour d’ultimes négociations. Il s’agit de faire vite. La Russie prévoit de couper le gaz aux Ukrainiens le 1er janvier si aucun accord n’est trouvé d’ici là. Le Premier ministre ukrainien Iouri Ekhanourov, lui, a menacé de se servir directement dans le gazoduc à destination de l’Europe : “si 1 000 m3 de gaz passent par le territoire ukrainien, alors 150 m3 de ce volume sont à nous en paiement des droits de transit.

“Gazprom voit d’un très mauvais oeil que l’Ukraine veuille se servir à la source, Sergueï Kouprianov porte parole du géant gazier russe : “Tout prélèvement par l’Ukraine à partir de 2006 sera considéré comme du vol. L’Ukraine volerait du gaz destiné à l’Union européenne qu’elle souhaite intégrer”.

Gazprom veut faire payer le gaz à Kiev au prix du marché international, ce qui, pour les Ukrainiens, reviendrait à voir les prix quadrupler. En riposte, l’Ukraine a menacé d’augmenter le loyer de la base militaire russe de Sébastopol en mer Noire. Un chantage qui ne fait guère plaisir au ministre russe de la Défense.