DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Evacuation tragique d'immigrés soudanais au Caire

Vous lisez:

Evacuation tragique d'immigrés soudanais au Caire

Taille du texte Aa Aa

Au moins vingt personnes, dont plusieurs enfants, ont été tuées et une cinquantaine d’autres blessées, dans la nuit de jeudi à vendredi durant des affrontements avec la police égyptienne dans un quartier chic de la capitale. Les forces de l’ordre ont utilisé des canons à eau pour déloger les 3500 Soudanais qui campaient depuis plus de deux mois dans un square proche de l’immeuble du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Ces réfugiés réclamaient que le HCR les aide à quitter l’Egypte, pays voisin du Soudan.

Le HCR refuse, car il ne les considère pas comme des réfugiés mais comme des immigrants qui souhaitent s’installer en Occident pour raison économique. Au moins deux millions d’immigrés soudanais se trouveraient en Egypte. Ils ont quitté leur pays suite aux troubles actuels au Darfour. Leur pays a été en guerre civile pendant 20 ans et cette dernière n’a pris fin qu’en janvier dernier après avoir fait deux millions de victimes. Après cette évacuation sans ménagement, certains blessés ont été hospitalisés mais la plupart des Soudanais ont été conduits dans un camp militaire à 30 km au sud du Caire. Selon l’Agence France Presse, plusieurs seraient morts sur place faute de soins. Le bilan de cette évacuation pourrait donc s’alourdir. A Genève, Antonio Guterres, le Haut Commissaire de l’Onu pour les réfugiés a dénoncé ces violences et s’est dit profondément choqué.