DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Territoires palestiniens : le poste-frontière de Rafah est fermé

Vous lisez:

Territoires palestiniens : le poste-frontière de Rafah est fermé

Taille du texte Aa Aa

Le poste-frontière de Rafah, seul point de sortie de la Bande de Gaza vers l’Egypte, est fermé. Des centaines de policiers palestiniens bloquent l’accès du passage pour protester contre la mort de l’un des leurs, tué dans une attaque menée par des activistes palestiniens.

Les observateurs européens chargés de surveiller le poste-frontière, conformément à l’accord passé avec Israël, n’ont pu accéder au site qui, du coup, doit fermer ses portes. Ce nouvel incident dans la bande de Gaza plonge un peu plus les territoires palestiniens dans le chaos à quelques semaines des élections législatives. On est toujours sans nouvelles de la jeune Britannique enlevée mercredi à Rafah avec ses parents. Kate Burton travaille pour une association de défense des droits de l’Homme. Son kidnapping soulève l’indignation de la population. Contrairement à ce qu’indiquait une source proche des forces de sécurité palestiniennes, le chef de la police affirme ne rien savoir sur les ravisseurs. Les recherches se poursuivent.