DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie soupçonne l'Ukraine de vouloir détourner le gaz destiné à l'Europe

Vous lisez:

La Russie soupçonne l'Ukraine de vouloir détourner le gaz destiné à l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Privé de gaz russe, l’ancien allié de Moscou désormais tourné vers l’Occident, a refusé de voir sa facture quadrupler en 2006. Résultat Gazprom n’approvisionne plus Kiev. Le problème c’est que le gaz russe destiné à l’Europe transite par l’Ukraine.

Réaction du porte-parole de Gazprom : “Depuis le début l’Ukraine cherche le conflit. Depuis le début, Kiev pense prélever du gaz envoyé en Europe occidentale sans en avoir le droit. C’est du vol !” Gazprom ne peut pas fermer tous les pipelines qui transitent par l’Ukraine puisque certains fournissent l’Europe. Le gazier russe a donc réduit le débit des gazoducs de 120 millions de mètres cubes par jour. Ce qui équivaudrait à un tiers de la consommation ukrainienne annuelle. Un chiffre que l’Ukraine conteste. Selon elle la Russie baisse ses envoies de 187 millions de mètres cubes par jours. Le porte-parole du gazier ukrainien : “Jusqu‘à présent l’Ukraine a rempli toutes ses obligations de transit vers l’Europe. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour continuer à remplir ses obligations envers ses partenaires malgré les circonstances actuelles”. Une seule chose est sure, si le gaz vient à manquer en Europe, en Pologne notamment, il sera difficile de savoir qui, des sociétés russes ou ukrainiennes pourra être jugé responsable.