DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord conclu entre Kiev et Moscou sur le conflit gazier

Vous lisez:

Accord conclu entre Kiev et Moscou sur le conflit gazier

Taille du texte Aa Aa

Kiev et Moscou ont enterré la hache de guerre mercredi matin. Les réticences ukrainiennes sur la hausse substantielle des prix du gaz avait conduit Gazprom a couper les vannes le 1er janvier. Le PDG de Gazprom Alexeï Miller et son homologue ukrainien de Naftogaz Olexi Ivtchenko se sont déclarés satisfaits par l’accord. D’ores et déjà les livraisons de gaz vers l’Ukraine ont repris.

Concrètement, au terme d’un accord complexe, le nouveau contrat porte sur cinq ans et fixe les prix du gaz russe à 230 dollars les 1000 m3 mais permet à l’ukraine de la payer 95$ en le mélangeant à du gaz turkmène et kazakh. La différence sera absorbée par la société RosOukrEnergo. D’autre part, le prix du transit du gaz russe à travers l’Ukraine a été fixé à 1,6$ pour 1000m3 sur 100km contre 1,09$ auparavant soit près de 50% de hausse. Ce compromis semble sauver la face des deux parties. Gazprom obtient les prix du marché internationaux. L’Ukraine reçoit formellement un gaz meilleur marché dont les prix seront corrigés chaque année. Cet accord devrait quelque peu apaiser les tensions entre le Kremlin et le gouvernement Iouchtchenko. Moscou soutenait que la dispute était purement économique mais les analystes y voyaient des motivations politiques. Les relations ukraino-russe se sont fortement dégradées après la révolution orange de 2004. Affectée dans ses livraisons par ce bras de fer gazier, l’Europe s’est dite heureuse de la résolution du conflit.