DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violences à la frontiére egypto - palestienne

Vous lisez:

Violences à la frontiére egypto - palestienne

Taille du texte Aa Aa

Deux gardes égyptiens ont été tués mercredi soir à la frontière de la bande de Gaza. Quatre autres auraient été grièvement blessés lors de violents affrontements avec plusieurs centaines de palestiniens qui avaient pénétré en territoire égyptien. Menés par des activistes des brigades des martyrs d’A Aksa, les émeutiers palestiniens auraient répondu aux tirs de sommation des gardes frontaliers egyptiens par des tirs de rispostes et des jets de pierres. Cette nouvelle journèe de confusion aux abords de Rafah, quatre mois aprés l‘évacuation de la bande de Gaza par Israel,jette une nouvelle fois le doute sur la capacité de l’autorité palestinienne à rétablir l’ordre, alors que les élections legislatives doivent avoir lieu dans moins de trois semaines.

Les Briagades des martyrs d’Al Aqsa, qui ont provoquées l’incident avec l’egypte en percant un peu plus tôt dans l’après-midi deux brèches dans le mur de barrage frontalier, réclament la libération de l’un des leurs, soupconné d’avoir participé à l’enlèvement de trois britanniques la semaine dernière. Recus par Mahmoud Abbas en fin de journée, ils ont recu du leader palestinien l’assurance de la libération de leur dirigeant avant 11 heures aujourd’hui. A défaut, ils promettent de mettre Gaza à feu et à sang. Un nouveau défi lancé à Mahmoud Abbas.