DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : libération des otages italiens

Vous lisez:

Yémen : libération des otages italiens

Taille du texte Aa Aa

Les cinq touristes italiens qui étaient retenus en otages depuis le 1er janvier au Yémen sont libres, épuisés mais sains et saufs. Vendredi à l’aube, ils ont été remis à des chefs tribaux qui servaient de médiateurs. Leurs ravisseurs, au nombre de six, ont ensuite été arrêtés par l’armée yéménite dans un village où ils s‘étaient enfuis.

Ces Italiens, trois femmes et deux hommes, avaient été enlevés dans la province de Marib, dans l’est du pays, par des hommes armés appartenant à la tribu des Al-Zaydi. Ces hommes voulaient faire pression pour obtenir la libération d’autres membres de la tribu emprisonnés pour une affaire de droit commun. Les ex-otages ont décrit une détention pénible : “On était dans une bergerie, dans le froid, raconte une femme, avec des Kalashnikov pointées sur nous en permanence”. “La tension était de plus en plus grande, indique une autre ex-otage. Les deux derniers jours ont été très difficiles. On savait que quelque chose allait se passer mais on ne pouvait rien faire”. Les cinq Italiens, originaires de Padoue et de Milan, ont toutefois souligné qu’ils n’ont pas été maltraités par leurs ravisseurs. Cette affaire d’enlèvement, la quatrième en trois mois au Yémen, se termine bien comme les précédentes.