DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : un général risque la destitution pour avoir menacé la Catalogne d'intervention militaire

Vous lisez:

Espagne : un général risque la destitution pour avoir menacé la Catalogne d'intervention militaire

Taille du texte Aa Aa

Un général espagnol risque la destitution pour avoir proféré des menaces d’intervention militaire contre la Catalogne. L’officier espérait ainsi contrer le projet controversé d’autonomie élargie de la région.

L’armée espagnole a demandé au ministre de la Défense de mettre fin aux fonctions du général incriminé. José Bono a convoqué l’officier qu’il devrait rencontrer dans la matinée. La pâque militaire, célébrée chaque année en présence du roi Juan Carlos, lui-même chef des armées, a donc pris une tournure inhabituelle hier à Séville. Le général José Mena Aguado estime que l’armée serait en droit d’intervenir en Catalogne. Il invoque l’article VIII de la Constitution qui stipule que “les forces armées ont pour mission de garantir la souveraineté et l’indépendance de l’Espagne”. Une souveraineté menacée, selon lui, par le projet d’autonomie élargie de la Catalogne. Un projet qui qualifie la région de “nation” et lui donnerait de larges prérogatives fiscales et judiciaires. Le Parlement catalan a déjà voté le texte, le 30 septembre dernier. C’est maintenant à Madrid de se prononcer. Mais quelle que soit l’issue du vote, l’Espagne, marquée par la tentative de putsch de 1981, n’a pas l’intention de laisser parler les armes.