DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : fin du calvaire pour Bernard Planche

Vous lisez:

Irak : fin du calvaire pour Bernard Planche

Taille du texte Aa Aa

L’ingénieur français Bernard Planche, qui était retenu en otage depuis plus d’un mois en Irak, a semble-t-il eu de la chance. Selon des sources de sécurité irakiennes, ses ravisseurs qui tentaient apparemment de le transférer dans un autre lieu de détention ont paniqué à la vue d’un barrage à l’ouest de Bagdad et l’ont poussé hors de leur voiture samedi. “Il a été retrouvé à l’occasion d’une opération de contrôle par les forces de la coalition”, s’est borné à déclarer le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy.

Au lendemain de l’enlèvement de Bernard Planche à Bagdad, l’ambassade de France en Irak avait laissé filtrer son mécontentement sur le manque de prudence de l’ingénieur. La France lance une nouvelle mise en garde sur les risques dans ce pays. “Nous espèrons que ces prises d’otages n’auront plus lieu dans notre pays, réagit une Irakienne. De telles choses portent tort à notre réputation”. “Les preneurs d’otages, dit un homme, essaient tout simplement de mettre la pression sur les forces qui occupent l’Irak”. Pas moins de 15 étrangers ont été enlevés dans le pays ces trois derniers mois. Des centaines d’Irakiens sont aussi victimes de rapts à des fins criminelles.