DERNIERE MINUTE

Le chef du gouvernement israélien reste dans un état critique mais stable. Le porte-parole de l’hôpital Hadassah de Jérusalem, Ron Krumer, a déclaré ce matin qu’aucun changement n’avait été constaté dans l‘état de santé du Premier ministre israélien.

Les neurochirurgiens doivent décider aujourd’hui du moment où ils tenteront de sortir Ariel Sharon du coma artificiel dans lequel il est plongé depuis sa dernière hémorragie cérébrale. C’est à ce moment seulement que les médecins pourront examiner l‘étendue des lésions au cerveau du dirigeant israélien. Ce dernier est sous traitement sédatif et sous respiration artificielle depuis trois jours. Le 18 décembre déjà, Ariel Sharon avait été victime d’un accident vasculaire cérébral bénin. Une attaque provoquée par un caillot de sang venant du coeur, selon les médecins.