DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran refuse de renoncer à son programme nucléaire

Vous lisez:

L'Iran refuse de renoncer à son programme nucléaire

Taille du texte Aa Aa

Le pays a décidé dès ce lundi de lever les scellés des centres de recherches nucléaires, et invite l’AIEA à superviser l’opération. Une décision qui exaspère le directeur de l’Agence internationale de l‘énergie atomique: “Ma patience est à bout, celle de la communauté internationale aussi, la crédibilité du processus de vérification est en jeu.” dit Mohamed El Baradei. Et de rajouter que la communauté internationale avait besoin d‘être persuadée des objectifs civils du programme nucléaire iranien.

L’AIEA est dans le flou. Impossible de savoir si les Iraniens vont utiliser ou non des matières nucléaires dans les activités de recherche qu’ils s’apprètent à reprendre. Pour le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, c’est tout simplement une violation des Accords de Paris. En novembre 2004, la troïka européenne, Allemagne, France et Grande-Bretagne, avaient arraché à Téhéran la promesse de geler son programme d’enrichissement d’uranium. “Nous allons évoquer cette question avec nos collègues français et britanniques cette semaine, jeudi au plus tard” dit-il. C’est donc l’inquiétude. L’uranium enrichi peut servir à l’arme nucléaire, même si Téhéran affirme que la reprise de ces activités suspendues depuis deux ans et demi est à des fins pacifiques.