DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles va donner une date-butoir à Londres pour réduire son déficit

Vous lisez:

Bruxelles va donner une date-butoir à Londres pour réduire son déficit

Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni et son ministre des Finances vont devoir ramener le déficit public dans les clous du Pacte de stabilité au plus tard en mars 2007. C’est la date-butoir que s’apprête à annoncer la Commission européenne. Bruxelles demandera ce mercredi aux Etats-membres de soutenir sa demande, et de lancer une procédure en déficit excessif contre Londres. C’est en effet aux Vingt-Cinq qu’il revient d’engager la procédure.
D’après les prévisions de Bruxelles, le déficit britannique devrait atteindre 3,5% du PIB en 2005/2006, bien au-delà de la limite autorisée des 3%. Ne faisant pas partie de la zone euro, le Royaume-Uni est toutefois à l’abri de sanctions financières.
Ce n’est pas le cas de l’Italie. Déjà sous le coup d’une procédure, elle table sur un déficit avoisinnant les 3,5% en 2006, et espère repasser sous la barre des 3% en 2007, comme l’a annoncé le ministre Giulio Tremonti en visite à Bruxelles. Les prévisions de la dette publique sont elles revues à la hausse et devraient tourner autour des 108% cette année.
Le ministre des Finances a rappelé que l’Italie était en pleine période électorale, une période peu propice aux économies. Les élections législatives auront lieu en avril, et le challenger de Silvio Berlusconi n’est autre que l’ancien président de la Commission Romano Prodi.