DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Constitution :les pronostics des députés européens

Vous lisez:

Constitution :les pronostics des députés européens

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement européen va lui aussi se pencher sur la question. Il débattra mercredi prochain de la suite à donner au processus de ratification de la constitution. 14 Etats-membres ont déjà ratifié ce texte à l’avenir bien incertain. Pour l’eurodéputé allemand Elmar Brok, l’heure est surtout venue d‘écouter les préoccupations des citoyens.

“Nous devons nous assurer que les inquiétudes des gens soient prises en compte, et cela veut par exemple dire que nous devons prendre des engagements clairs, comme cela est inscrit dans la constitution, sur le principe de la subsidiarité, sur le rôle des parlements nationaux, sur les droits des citoyens et sur davantage d’implication des citoyens dans le processus de décision de l’Union européenne.”

Le sentiment d’Alain Lamassoure, élu du Parti populaire européen :

“Les 448 articles signés dans le traité constitutionnel le 29 octobre 2004 à Rome… Ce texte est mort. Mais le besoin d’un texte de ce genre est de plus en plus fort. Donc, il va falloir faire un bilan. Qu’est-ce qu’on en pense dans les divers pays? Quels sont les points sur lesquels tout le monde reste d’accord et les points qui font difficulté? Et une fois ce bilan fait, il faudra bien rédiger un autre texte.”

Pour de nombreux observateurs, aucune véritable avancée ne sera possible avant les élections dans les deux pays du non au printemps 2007. L’analyste européen Marco Incerti :

“Il y aura un changement dans le contexte politique, et ce changement devrait être accompagné par des efforts de la part du monde politique et des médias, pour informer les citoyens correctement sur les enjeux de la constitution. C’est le seul moyen de pouvoir obtenir un oui au traité actuel.”