DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guantanamo : deux détenus face à des tribunaux militaires

Vous lisez:

Guantanamo : deux détenus face à des tribunaux militaires

Taille du texte Aa Aa

Deux détenus de Guantanamo comparaissent devant des tribunaux militaires d’exception, des audiences qui marquent aussi le quatrième anniversaire de l’arrivée des premiers prisonniers afghans sur la base américaine de Cuba. Il s’agit d’Ali Hamza Ahmad al Bahlul, un yéménite de 37 ans qui au cours d’une première comparution en 2004 avait revendiqué son appartenance à Al Qaeda et refuse l’assistance d’un avocat américain. Omar Kadr, un jeune canadien capturé en Afghanistan à l‘âge de 15 ans comparait aussi. Les conditions de son procès sont dénoncées par ce militant des droits de l’homme. Il signale que la défense du jeune homme, 19 ans aujourd’hui et accusé d’avoir tué un soldat américain, est assurée par un militaire commis d’office totalement inexpérimenté.

Sur les 500 détenus de Guantanamo, neuf seulement ont été inculpés pour être jugés devant des tribunaux militaires d’exception. Incarcérés hors des règles et garanties judiciaires reconnues au plan international, ils risquent tous la prison à vie. Un espace de non-droit dénoncé haut et fort par Amnesty International.